Selon la loi juive, les nations du monde ne peuvent pas participer à la reconstruction du troisième temple de Jérusalem.

Selon le plus grand décisionnaire, le Rambam, qui n’est contesté par aucune autorité concernant les lois sur le temple, ainsi que le ” Tour ”, un autre décisionnaire, dans les lois sur la Tsedaka (yoré déa 654) énoncent clairement que les nations du monde ne peuvent participer à la reconstruction du troisième temple.

Paroles du Rambam : 

La loi juive stipule qu’il incombe à tous les enfants d’Israël de reconstruire le troisième Temple, au sens le plus littéral comme le verdict du Rambam.

Ce dernier sera reconstruit par notre Roi Mashiah, au même endroit.

Le Rambam dit, que chacun a l’obligation de reconstruire lui-même et d’aider financièrement, hommes, femmes et enfants comme c’était le cas à l’époque du sanctuaire dans le désert.

”On peut comprendre de cela qu’il en sera ainsi pour le troisième Temple aussi “, que chacun des enfants d’Israël participera par l’intermédiaire d’un don.

Cela dit, il n’y a aucune interdiction à ce que les nations aident le peuple d’Israël en offrant une contribution monétaire pour les actions à mener afin d’activer la délivrance et la reconstruction du troisième temple.

C’est pour cela que l’on invite toutes personnes généreuse de cœur DE TOUTES NATIONS pour la  campagne mondiale qui est à la hauteur du projet, c’est à dire la reconstruction du troisième temple et de participer activement en nous aidant financièrement.

En participant à cette action, les nations du monde expriment leur accord et reconnaissent l’unité de D.ieu, de sa Torah, et de son peuple et agissent afin  que Sa  résidence éternelle  se dévoile, et de ce fait tissent un lien éternel avec le Créateur du monde et son peuple .

De cela découlera une alliance et un traité de paix AVEC TOUTES LES NATIONS qui sera mis en application par le Maschiah au moment de son dévoilement.